C'est quoi votre problème?

Posté le 09.12.2012

La proposition d'autoriser le mariage homosexuel en France a soulevé une tempête de protestations, sans doute bienvenue pour le gouvernement, à titre de distraction de la crise qui dure et qui ne va pas s'améliorer. En réaction, de nombreux articles ont été écrits pour défendre ce droit ou s'énerver face à ces réactions homophobes, en particulier par Virginie Despentes, La petite Blan ou J'en ai chié pour vous.

Quand on lit ces articles, on a d'abord un petit moment de jouissance. Putain, c'est bien écrit, ça balance sec dans les dents et ça fait du bien, comme tout cri de rage. Mais ce moment passe vite, remplacé par une immense tristesse. Ces articles ne devraient pas être nécessaires, ils ne devraient pas exister. On devrait laisser les gens faire leurs couples comme ils veulent, en nombre comme en sexe. C'est quoi votre problème, les homophobes et autres soi-disant traditionalistes?

Comme le souligne si bien Despentes, il a quoi de merveilleux le mariage avec les divorces et l'adultère? C'est quoi la structure familiale avec les familles recomposées? Défendre la famille, pourquoi pas, mais sans se tromper de cible. Ce ne sont pas les homos qui ont détruit la famille, c'est la putain de société de consommation dans laquelle on vit, qui prône l'individualisme comme valeur première. Comment voulez-vous construire une famille quand on ne vous a jamais appris qu'à regarder le PIB de votre nombril?

La grande excuse des homophobes-qui-prétendent-ne-pas-l'être c'est les enfants. Les pauvres chéris, que vont-ils faire avec deux papas ou deux mamans? Et avec, trois papas et deux mamans et demi, ils font quoi? Et avec un papa et une maman, mais qui bossent les deux comme des nègres pour nouer les deux bouts (ou pour satisfaire leurs lubies consuméristes) et qui ne s'occupent jamais d'eux, qui les laissent traîner dans la rue et leur offrent le dernier iPhone pour compenser leur culpabilité? Et avec une maman seule, ou un papa seul, parce que ces gens n'ont pas pu bâtir le couple qu'ils voulaient? C'est mieux?

C'est quoi votre problème? Jetez vos valeurs à la con aux orties, mettez vos phobies là où le soleil ne brille jamais et choisissez les bons combats!